Traitement du bois : beauté, durabilité, éco-construction
fond dd

Labels

Label sur l’origine du bois

La mission des certifications sur l’origine du bois est d’identifier les forêts exploitées dans l’esprit du développement durable. En Europe, 2 principaux labels mesurent l’impact de la filière du bois :

Le FSC (Forest Stewarship Council) est le plus fiable au niveau international. Son but est de promouvoir une gestion forestière :
- durable au plan environnemental 
- bénéfique au plan social
- viable au plan économique
En 2005, 40 millions d’hectares de forêts bénéficiaient du label FSC.
En 2007, 87 millions d’hectares de forêts bénéficiaient du label FSC dans 75 pays.

Le PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification) est aussi un label de gestion forestière durable, mais dont les critères sont plus économiques qu’écologiques et sociaux. Il offre toutefois la garantie que le bois n’est pas d’origine illégale.
En 2005, 55 millions d’hectares labellisés PEFC (la moitié en Europe).
En 2007, 196 millions d’hectares PEFC (essentiellement en Europe, dans 21 pays).


Label sur le traitement du bois


• Respect des normes françaises, européennes et internationales

 Démarche volontaire : production de FDES (Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire) collectives ou individuelles qui précisent l’impact environnemental des produits sur toute leur durée de vie



Le marquage CE

La norme NF EN 15228 (mai 2009) spécifie les exigences du marquage CE pour les bois de structure traités contre les attaques biologiques. Les bois traités, portant ce marquage, sont analysés et contrôlés régulièrement. Il s’agit de :
 valider les exigences en termes de résistance aux agents pathologiques
• vérifier les origines et les quantités de substances actives
• attester de la réaction au feu et de la rigidité du bois


La certification CTB-B+

Délivrée par le FCBA, l’institut technologique français référent dans le secteur du bois, la certification CTB-B+ (démarche volontaire du fabricant) s’applique aux bois utilisés comme produits de construction, y compris les bois ronds et les ouvrages de génie civil. Elle valide l’aptitude à l’emploi du matériau bois en termes de durabilité et de sûreté, en fonction de la classe du bois et donc de sa destination.
Les bois CTB-B+, à essences peu imprégnables à imprégnables, ont reçu des produits de traitements certifiés CTB-P+ (démarche volontaire du fabricant). Cette certification atteste de la conformité du produit et de son aptitude à l’emploi en termes d’efficacité, de santé et d’environnement, et cela pour au moins 10 ans.
 

Critères de qualification des produits par le FCBA (organisme d’état accrédité)

• Efficacité biologique contre les insectes à larves xylophages et termites (qualifie le produit selon le type d‘insecte qu’il doit traiter)

• Test d’efficacité fongique (bois hors contact sols et contact sols)

• Qualification de la quantité minimum à utiliser en précisant la valeur critique : plus la valeur critique est basse, plus la sécurité de la protection est utilisée et l’environnement, protégé. Le but est d’utiliser le moins de produit possible. (FCBA)



icon-e-news-SPB
spb-rubriques-Syndicat-web-master 10